La cérémonie aura lieu le samedi 19 mars 2022 à 18h00 devant le monument aux morts de Saint-Astier, place de la Victoire.


Il y a soixante ans, le 19 mars 1962, un cessez-le feu prévu par les accords d’Evian, signé la veille, entrait en vigueur. Il mettait fin à huit années de guerre.


Cette journée nationale permet aux citoyens de se souvenir, se recueillir et rendre hommage à toutes les victimes militaires et civiles de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.


La mémoire de la guerre d’Algérie est diverse, plurielle et fragmentée. Elle est encore douloureuse pour beaucoup d’anciens combattants, de rapatriés et de familles. Ce drame est désormais une page de notre histoire. C’est pourquoi, il faut l’enseigner et la raconter.